Quel désherbeur manuel choisir ?

Si vous envisagez de contrôler les mauvaises herbes dans votre pelouse ou votre potager, vous tomberez sous le charme d’un outil super polyvalent comme le désherbeur. Cet outil, que vous devrez monter sur un bâton compatible, est capable d’effectuer deux tâches en une : d’une part il casse les mottes du sol grâce à son rouleau denté avant, et d’autre part il coupe proprement les racines des mauvaises herbes, grâce à la lame arrière.

Il suffit d’avancer au sol, d’incliner la lame vers le bas, d’appliquer une légère pression vers l’avant puis de la tirer vers l’arrière.

Pourquoi utiliser un désherbeur manuel ?

Car c’est un allié très précieux pour quiconque cultive un potager ou entend entretenir son jardin.

Étant polyvalent, il vous permettra d’économiser beaucoup de temps et beaucoup d’efforts, même si bien sûr son utilité se démarque surtout sur les petits terrains. En revanche, malgré un usage limité dans les potagers et les prairies peu étendues, il est excellent pour se débarrasser des mauvaises herbes, en évitant de les arracher à la main. Mais ça ne s’arrête pas là : par rapport à une commune désherbeur manuel cet outil monte un rouleau denté idéal pour ramollir la terre et l’aérer.

  • Rouleau de broyage: le rouleau denté, pendant que vous poussez l’outil, « mâche » la terre brisant le squelette superficiel du sol. Vous permettrez ainsi au sol de respirer : une phase qui, comme vous le savez bien, est fondamentale pour la santé de vos cultures, qui pourront ainsi se remplir d’air, d’eau et d’UV.
  • Lame de désherbeur: la lame arrière, lors de l’avancement avec le rouleau, doit être poussée en profondeur de quelques centimètres, afin de couper les racines des plantes qui infestent la pelouse ou le potager. Comme vous pouvez le voir, il est vraiment facile d’utiliser cet outil, et les avantages sont nombreux.
  • Coller: Je prévois que le bâton doit être acheté séparément. Des produits tels que ceux de Wolf Garten ou Gardena, en fait, sont des systèmes combinés et nécessitent l’achat d’une poignée compatible. Cela fait évidemment monter le prix du produit, mais les avantages que vous en retirerez le justifient pleinement.

En associant ce brise-mottes et ce désherbeur à la maison, vous garantirez à vos plantes l’espace de vie dont elles ont besoin pour prospérer. De cette façon, vous vous débarrasserez des mauvaises herbes et vous le ferez en un seul geste, en minimisant l’effort dépensé et en vous débarrassant des mauvaises herbes indésirables qui volent de précieuses ressources à vos amis verts.

Notre désherbeurs manuels préférés

1. Système multi-étoiles Wolf Garten

Je commence par le meilleur broyeur de mottes avec lame désherbeuse de tous les temps, ainsi que le plus vendu en ligne, c’est-à-dire celui produit par Wolf Garten. La largeur de travail de la lame et de la roue dentée correspond à 15 centimètres, elle est donc parfaite pour passer même entre les rangées les plus étroites. De plus, les deux composants (lame et rouleau) sont très robustes et pénètrent facilement la terre meuble et non les mottes dures.

  • Largeur de travail: 15cm
  • Poignée compatible: Multi-étoiles
  • Lame en U: Ajustable

Ce désherbeur fait partie du système Multi-Star, vous devrez donc acheter séparément le bâton spécial, en bois de frêne et de longueur variable. Personnellement, j’ai choisi celui de 1,7 mètre, mais il existe plusieurs alternatives à vendre, y compris le club plus court de 1,44 mètre. En résumé, vous trouverez certainement la solution la plus adaptée à votre taille, afin de pouvoir travailler confortablement sans avoir mal au dos. Considérez qu’il y a même une poignée télescopique.

Les performances de cet outil sont vraiment phénoménales, à condition de comprendre qu’il n’est pas adapté aux sols argileux ou aux squelettes durs. Dans ce cas, il aurait du mal à les pénétrer, s’avérant à la fois inutile et fatigant. En revanche, le rendement sur les sols sablonneux et les jardins moins exigeants est excellent : les mottes sont émiettées sans trop de problèmes, et la lame pénètre en profondeur sans trop se fatiguer. Si vous le souhaitez, vous pouvez également acheter le set complet (manche 1,45 mètre + tête) :

A découvrir également :   Comparatif broyeur de branches, lequel choisir ?

Sachez également que la lame en U est réglable, il vous suffit de desserrer les deux goupilles latérales, de changer la position du désherbeur et de resserrer les goupilles. Enfin, je vous recommande de faire une pause de temps en temps, ce qui est utile pour retrouver votre énergie et nettoyer la roue dentée et la lame.

Émietteur-sarcleuse Combisystem de Gardena

En deuxième place, je ne pouvais pas ne pas inclure ce désherbeur concasseur Gardena, très similaire au précédent mais avec quelques très petites différences. D’une part, il a une largeur de travail légèrement inférieure, étant donné qu’il se situe à 14 centimètres. Cependant, il convient parfaitement à tous les besoins, capable de passer même entre les rangées les plus étroites, faisant un excellent travail.

  • Largeur de travail: 14cm
  • Poignée compatible: CombiSystem
  • Lame en U: Ajustable

Bien sûr, le fabricant change, la poignée compatible change. Dans notre cas, cet outil peut être monté uniquement et exclusivement sur des poteaux Gardena appartenant à la série CombiSystem. Et il existe de nombreuses options disponibles, avec différentes longueurs et avec différentes formes, comme dans le cas de la canne ErgoLine ou ErgoLine Plus, avec une forme arquée et particulièrement ergonomique. Dans la fiche produit, vous trouverez tous les modèles de bâtons Gardena CombiSystem :

En termes de performances, le système de rouleau en étoile Gardena s’avère très efficace, mais n’oubliez pas que cela dépend toujours des circonstances. Cet outil est en effet parfait pour les sols mous et pour couper les racines des mauvaises herbes jeunes et pas trop hautes, mais il a du mal avec les racines tenaces et les sols durs ou argileux. Il est naturel que ce soit le cas, étant donné que nous parlons de toute façon d’un produit avec ses limites.

Quant à la lame, vous avez la possibilité de la régler en desserrant et en serrant les boulons appropriés, de manière à l’adapter à chaque besoin. La lame et la roue dentée sont en acier galvanisé, donc capables de résister de manière optimale à la corrosion. Je l’ai essayé et je peux vous garantir que la croûte molle se casse sans problème, et que la lame fait bien son travail.

Comment utiliser un désherbeur manuel ?

Comme je l’avais anticipé, l’utilisation de cet outil est d’une facilité presque déconcertante. Il suffit de poser le rouleau denté sur le sol, d’appuyer légèrement sur la poignée et de le pousser d’avant en arrière, ce qui lui permet d’écraser la couche superficielle du sol. Pendant que vous avancez, n’oubliez pas d’incliner le bâton : de cette façon, vous permettrez à la lame du sarcloir de pénétrer de quelques centimètres dans le sol, de manière à couper les racines des mauvaises herbes à la base.

La lame est toujours précédée de la roue dentée, qui a pour tâche d’aérer la terre et en même temps de faciliter le travail de la houe. En résumé, cela permet de le rendre plus doux, de manière à simplifier le passage en profondeur de la lame. C’est sans aucun doute l’un des principaux avantages, si vous faites une comparaison directe avec les mauvaises herbes simples. Dans ce cas, en effet, la dureté du sol vous obligera à fournir beaucoup plus d’efforts lors de l’utilisation de la lame, précisément à cause de l’absence du rouleau denté.

En réalité, la molette a aussi une seconde tâche : elle se transforme en une sorte de « viseur », qui permet d’avancer avec une extrême précision au sol. C’est une caractéristique qui me semble fondamentale, surtout lorsqu’on est obligé de se déplacer entre les rangs très étroits des petits potagers classiques. En d’autres termes, en agissant comme un guide, la roue vous permet d’éviter d’endommager accidentellement les plantes de votre culture.

Quand utiliser un désherbeur manuel ?

Si le sol n’est pas très grand, alors le désherbeur manuel peut devenir un compagnon très précieux.

Mon conseil est de l’utiliser si vous avez un petit potager ou un jardin de petite taille, car sinon – étant de toute façon un outil manuel – vous aurez du mal à le pousser sur de longues distances. Bien entendu vous ne pourrez pas l’utiliser sur des sols argileux ou sur des squelettes non encore travaillés bêche et le houe, car le petit rouleau ne pourrait jamais casser des mottes trop dures. En revanche, vous n’aurez aucun problème avec les sols sablonneux ou à texture moyenne, c’est-à-dire composés en grande partie de sable et de limon.

A découvrir également :   Comment choisir son souffleur de feuilles à batterie

Dans le même temps, la lame de désherbeur a aussi ses limites. Concrètement, malgré son piquant, il perd de son efficacité lorsqu’il doit « entrer en collision » avec des racines moyennement fortes et avec des mauvaises herbes déjà bien développées. C’est précisément pour cette raison que le brise-mottes doit être utilisé au moins deux fois par mois, et dans les 2 semaines suivant le semis et le repiquage. Cela facilitera la vie de l’outil, car vous lui donnerez la possibilité de couper efficacement les jeunes mauvaises herbes.

Pour résumer, l’outil convient aux sols déjà déplacés et cultivés, et non aux sols argileux, non cultivés ou avec un mélange dur. Il n’est pas non plus efficace si les mauvaises herbes ont déjà poussé très haut, car leurs racines sont trop fortes. Enfin, sachez que l’outil en question devient très utile pour nettoyer des espaces très étroits, que vous ne pourriez pas couvrir avec un tissu de paillis.

Comment choisir un cultivateur désherbeur ?

1. Caractéristiques du manche

Même s’il n’est pas le grand protagoniste de cet outil, le manche joue néanmoins un rôle fondamental. D’une part, il doit être suffisamment long, sinon vous pourriez vous fatiguer le dos, surtout si vous l’utilisez pendant une période prolongée et sans pause. Mon conseil est d’opter pour une poignée d’au moins 1,5 mètre de long, mais bien sûr tout dépend de votre taille.

Deuxièmement, les meilleures poignées ont une poignée et une forme ergonomiques, de manière à simplifier l’utilisation du rouleau à lame. N’oubliez pas que les brise-mottes nécessitent l’achat d’un bâton produit par la même entreprise, pour une question de compatibilité des accessoires. Selon le modèle, vous pouvez donc avoir plus d’options disponibles, avec des poignées de différentes longueurs et formes.

Quant aux matériaux, les manches sont généralement en bois ou en aluminium, avec un revêtement en plastique. Enfin, considérez que dans certains cas vous pouvez même acheter un manche télescopique, donc extensible.

2. Largeur de travail

Il n’y a pas beaucoup de brise-mottes de ce type en vente, mais vous remarquerez peut-être certains modèles avec une largeur de travail différente. Cette valeur indique simplement la largeur de la lame du désherbeur et du rouleau, et elle est importante pour une raison : elle doit être compatible avec l’espace entre les rangées de légumes. En résumé, s’il est trop grand vous ne pourrez pas l’utiliser et vous risquerez d’abîmer de bonnes plantes. En réalité cette valeur est presque toujours égale à 15 centimètres : cela suffit à la rendre compatible avec toutes les situations.

3. Matériaux des lames et des rouleaux

La lame et le rouleau sont presque toujours en acier galvanisé, ce qui garantit aux composants de l’outil une certaine dureté et une excellente résistance à la corrosion et aux acides. De plus, l’acier est excellent en termes de force de pénétration dans la terre, mais rappelez-vous toujours qu’un désherbeur manuel ne convient qu’aux sols mous et déjà travaillés.

4. Usage unique ou combiné ?

Sachez que, par essence, cet outil n’est rien de plus qu’un scarificateur manuel rouleau avec l’ajout d’une lame désherbeuse. Cette lame peut également être dévissée ou relevée, de sorte que vous ne puissiez utiliser que le pignon. Bien entendu, la véritable efficacité réside justement dans l’utilisation combinée du système roller + lame, mais cela ne vous empêchera pas de vous passer du second quand vous n’en avez pas besoin (mais pas du premier).

Découvrez nos autres tests & comparatifs...
Quel incinérateur de jardin choisir ?
Meilleurs incinérateurs de jardin

Ces bacs en acier peuvent devenir très utiles dans le jardin, car ils vous permettent de vous débarrasser légalement de Lire plus

Comparatif des répulsifs ultrason souris et rat
Meilleurs répulsifs ultrason souris et rat

Si vous avez une campagne ou un simple jardin, je suis désolé pour vous mais… vous êtes l'une des victimes Lire plus

Comparatif broyeur de branches, lequel choisir ?
Meilleurs broyeurs de branches

Appelé aussi broyeur, cet appareil peut être un allié de taille pour quiconque possède un jardin ou un terrain, plus Lire plus

Comment choisir son composteur domestique ?
Meilleurs composteurs domestiques

L'idéal pour faire son propre compost est d'utiliser un composteur. Le composteur domestique est un système parfait pour recycler les Lire plus

profil

Depuis mon plus jeune âge j'ai eu la chance de grandir dans un environnement naturelle, riche en arbres et fleurs. Je suis depuis passionné par le jardinage. J'ai créé ce site pour vous partager mes coups de coeur et mes conseils pour choisir l'outil idéal selon votre besoin et votre budget.

Guide comparatif des outils de Jardinage | Au Petit Jardin