Quelle débroussailleuse thermique à dos choisir ?

La débroussailleuse est un outil agricole dont aucun jardinier ne peut se passer. C’est un outil qui a fait sa première apparition sur le marché grand public vers les années 1980 et qui s’est imposé assez rapidement pour sa prise en main et sa praticité. Avec un bon modèle, il est très facile de garder votre terrain propre, à condition de choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins. La débroussailleuse à dos, qui a ses avantages et ses inconvénients, mérite sans aucun doute qu’on s’y attarde.

Notre top des débroussailleuses à dos 

1. Débroussailleuse à épaulement Fuxtec FX-MS152T

La débroussailleuse Fuxtec FX-MS152T est équipée d’un moteur 2 temps de 3 CV et 52 centimètres cubes. Un moteur refroidi par air qui fonctionne à l’essence, à mélanger dans un rapport de 40:1, soit 2,5%, avec de l’huile synthétique pour 2T. Un pourcentage qui est bon pour toute la durée de vie du moteur, à l’exception d’une courte phase de rodage, lors du premier démarrage de la nouvelle machine. Dans ce cas vous pouvez utiliser un peu de mix à 25 :1 soit 4%.

Le moteur est relié à la tige de travail avec un tuyau tressé en acier et est chargé sur le dos de l’opérateur avec un harnais dorsal robuste et ergonomique. C’est une machine multifonctionnelle, 2 en 1 Multitool, avec coupe-bordures Trimmer. Il pèse environ 8 kilos et huit et sa pale atteint 3000 tours par minute à vide, contre les 9000 tr/min du moteur à vide. Sa puissance de traction est assez élevée et il a un excellent couple.

Débroussailleuse thermique à dos 2 en 1 Multitool FX-MS152T - Notre nouveau modèle peut également se porter sur le...
416 Avis
Débroussailleuse thermique à dos 2 en 1 Multitool FX-MS152T - Notre nouveau modèle peut également se porter sur le...
  • La poursuite du développement de la débroussailleuse MS152, maintes fois primée. Le MS152T...
  • 3,0 CV avec une cylindrée de 52ccm³ - moteur 2 temps refroidis par air, mélange d'essence...
  • Lame 3 dents et tête à double fil avec enrouleur automatique par tapotement au sol
  • Starter automatique (Easy Starter) déjà inclus, fonction de transport de confort...

Cette débroussailleuse à dos est équipée en standard d’une lame à trois dents ou d’une tête à double tranchant avec extension automatique. Cela ne signifie pas que vous pouvez monter n’importe quelle lame ou fil sur l’engrenage conique, tant qu’ils sont compatibles avec la puissance du moteur. Le sac à dos fait partie d’un module de support sophistiqué, qui comprend une fonction de confort de qualité professionnelle.

De plus, le système de démarrage Easy Starter est inclus dans la livraison. La débroussailleuse à dos Fuxtec FX-MS152T est dotée d’un arbre d’entraînement multiple à neuf dents, d’un allumage de type CDI sans entretien et est compatible avec tous les accessoires Fuxtec. Vous pouvez donc également l’utiliser comme taille-haie, sécateur et autre type d’outil agricole. Les deux détails innovants de cette voiture, qu’il convient de souligner, sont la conception du cylindre et du piston du moteur, et le système d’allumage à tirage lent.

Le premier a été conçu pour réduire l’usure des deux composants les plus importants. Le second, au contraire, crée une réduction considérable de l’effort de traction sur le câble, et sert à faciliter le démarrage de la machine. Le niveau sonore de la débroussailleuse Fuxtec FX-MS152T est de 113 dB, ce qui place cet appareil dans la catégorie « A ».

2. Débroussailleuse à dos professionnel Husqvarna 553RBX

La nouvelle débroussailleuse à dos professionnelle 553RBX de Husqvarna est une machine agricole professionnelle, qui vous offre la commodité de travailler sans que le poids du moteur ne pèse sur vos bras. En fait, ce modèle Husqvarna a le moteur attelé dans un sac à dos confortable, dynamique et confortable, pour être soutenu sur le dos avec deux bretelles pratiques réglables et bien rembourrées, et l’aide d’un groupe de harnais intégré.

Cette débroussailleuse à dos pèse 18 kilos avec l’unité de coupe, alors que le corps du moteur seul fait environ 12 kilos. Husqvarna 553RBX est équipé du moteur X-Torq à deux temps, qui maximise la puissance de sortie jusqu’à 20 % par rapport à la consommation de carburant normale, et réduit également les émissions de CO2 jusqu’à 75 %. Sa cylindrée est en effet de 50,6 centimètres cubes, tandis que la puissance de sortie atteint 2,3 kW.

Débrousailleuse HUSQVARNA 555RXT
  • Moteur E-TECH - Puissance 53,3 cm3
  • Renvoi d'angle pour l'herbe 35° et transmission renforcée
  • Changement facile de l'outil de coupe - Conception ergonomique
  • Harnais Balance XT, Tête nylon T55, Lame Multi et Carter de protection combiné

Son régime, au ralenti, tourne autour de 2800 tr/min, alors qu’à puissance maximale, il atteint 9500 tr/min. La consommation d’essence, dans des situations de gestion moyenne, est de 476 grammes par kW/h, tandis que les émissions sont de 867 grammes par kW/h. Le rapport d’engrenage conique est de 1,4, tandis que l’angle d’engrenage d’entraînement est de 30 degrés. Le mélange pour cette machine doit être fait avec de l’huile synthétique 2 temps, de la plus haute qualité, dans un pourcentage de 2% (50: 1).

La débroussailleuse à dos professionnelle 553RBX de Husqvarna mesure 288,8 x 41,3 x 58 cm, possède un tube de 148,3 cm de long et un diamètre de 2,8 cm. Le disque fourni est le Multi 275-4 tandis que la tête de ligne est la T45X M12. Le niveau de bruit perçu est de 97 dB à l’oreille de l’opérateur agricole et est parfaitement supportable par le port d’un casque insonorisant pour les activités normales sur le terrain.

Les niveaux de vibration, à partir de 2,7 m/s2 à l’avant et 3,8 m/s2 à l’arrière, sont également suffisamment supportables. Sa poignée en « J » rend l’utilisation de la machine très polyvalente pendant le travail, tandis que le Primer rend le démarrage du moteur simple et immédiat.

3. STIGA SBC 653 KF Kawasaki 53,2 CC

La débroussailleuse dorsale STIGA SBC 653 KF est équipée d’un moteur Kawasaki à deux temps, d’une cylindrée de 53,2 cm3 et d’une puissance de 2 kW. SBC 653 KF, étant une débroussailleuse à dos, monte une tige de transmission flexible entre le moteur et la tige de travail. Cette machine vous garantit une largeur de coupe de 43 cm grâce au disque TRI ARC, avec lame à trois dents 3T, et une tête Batti & Vai avec un fil extensible de 2,4 mm.

Le nombre de tours au vilebrequin est de 9500 tr/min et est équipé d’un système AVS efficace, qui réduit la plupart des vibrations en les absorbant. Son niveau sonore maximal est de 113 dB. En pratique, c’est une machine aussi économique que fiable et capable de vous offrir des performances de haut niveau. Son moteur est issu de la meilleure technologie japonaise et permet de compter sur une durée et une fiabilité nettement supérieures à la moyenne.

Le réservoir a également une excellente capacité, puisque vous pouvez le remplir avec plus d’un litre de mélange. Le système de mélange d’air du carburateur n’est pas un robinet-vanne, mais une vanne rotative. Le moteur a un régime de ralenti de 2700/3000 tr/min, il y a l’amorce et la bobine est numérique. La gestion de la fermeture de l’air pour le démarrage, c’est-à-dire le bouton du starter, est manuelle, tandis que le système de démarrage est de type facilité. La prise d’air du carburateur est équipée d’un filtre à cartouche éponge.

L’arbre a un diamètre de 28 mm, tandis que la courroie de traction est en acier et a un diamètre de 8 mm. Le manche est de type « mono » et est très doux. La machine pèse 12 kilos sans l’unité de coupe, ce qui rajoute un kilo supplémentaire. Il y a un système anti-vibration (AVS) efficace et le niveau de vibration au niveau des poignées gauche et droite est respectivement de 2,92 / 2,02 m / s². Le niveau de puissance acoustique (LWA) est de 113 dB (A) et est suffisamment bas.

A découvrir également :   Quelle tondeuse électrique choisir ?

4. San Marco Attila 52 CC 2 fois

La débroussailleuse Attila di San Marco est un excellent outil que vous pouvez acheter à un prix très compétitif. Cette voiture est équipée d’un moteur à deux temps d’une cylindrée de 52 centimètres cubes. Comme toutes les débroussailleuses à dos, celle-ci possède également le groupe moteur harnaché comme un sac à dos sur les épaules, et une durite qui relie l’embrayage du vilebrequin à la bielle, l’accrochant à sa transmission en acier.

Le moteur est alimenté par un mélange d’essence sans plomb et d’huile deux temps synthétique à 4 %, spécifique aux activités à très haut régime. Cette débroussailleuse à dos est équipée d’un kit de sécurité efficace, indispensable pour travailler avec des tronçonneuses à chaîne, et dispose d’un système de démarrage facile. C’est un outil robuste mais très simple à utiliser.

Et son kit de protection est pratiquement complet. En effet, il existe des lunettes de protection, des écouteurs pour réduire le bruit, des gants de protection et une paire de protège-tibias. La structure du sac à dos est en alliage métallique anodisé de couleur or. Une caractéristique qui rend le harnais particulièrement léger. Et puis il y a le système de démarrage facile qui rend le démarrage et l’arrêt du bloc moteur extrêmement simples et rapides.

Son réservoir peut contenir jusqu’à un litre de mélange et parmi les accessoires fournis on trouve une lame pour arbustes légers, une tête de fil de type Batti & Vai et une bobine de fil nylon. Il y a évidemment les outils pour le montage des lames et l’entretien courant et le livret d’utilisation et d’entretien. Sa poignée est douce et ergonomique et il y a aussi un petit compartiment de rangement.

5. Moteur à combustion interne BOS-200 TIMBERPRO

La débroussailleuse à épaules TIMBERPRO BOS-200 est équipée d’un moteur à essence de 52 centimètres cubes, de type à deux temps, alimenté à l’essence avec ajout d’huile synthétique pour mélanger les moteurs à haut régime. Il s’agit d’une débroussailleuse à dos qui peut facilement effectuer la tâche de couper les hautes herbes ou de maintenir la pelouse au bon niveau de tonte.

Ses dimensions sont de 83 x 28 x 28 centimètres et il pèse 17,9 kilos. Le moteur est un monocylindre refroidi par air et le mélange doit être fait à 4%, soit 25 parts d’essence et une d’huile. Son système de démarrage est de type simple avec embrayage et corde légère. La longueur des sangles du harnais est librement réglable et une coupelle de protection renforcée a été montée sur la lame pour assurer une sécurité maximale pendant le travail.

Cette machine a une approbation Safety Net, le TUV et est régulièrement marquée CE. Sa puissance est de 3 CV et la lame fournie, recommandée pour la plupart des utilisations, est une lame de tonte à trois dents de type 3T. La tête, quant à elle, est du type à double fil de 2,4 mm. Le réservoir peut contenir jusqu’à 700 ml de mélange et le carburateur dispose d’une pompe qui facilite l’amorçage.

Le système de sécurité dispose également d’un bouton d’arrêt rapide en cas d’urgence. La tige et le dispositif de coupe, tuyau compris, atteignent un mètre et 85 centimètres de long et la machine, sans les accessoires, ne pèse que 5,9 kilos. Un sac à outils pratique est également fourni et le manuel d’instructions est en français.

Comment choisir sa débroussailleuse à dos ?

1. Confort du sac à dos

Il ne suffit pas qu’il y ait un harnais sac à dos qui supporte le moteur sur les épaules pour que la débroussailleuse d’épaule soit confortable. Ses bretelles doivent être réglables et bien rembourrées, et le centre de gravité doit être équilibré pour ne pas alourdir une seule zone de la colonne vertébrale. La structure doit pouvoir absorber les vibrations du moteur, et il est toujours préférable que le dispositif de démarrage soit piloté même lorsque le moteur est déjà sur l’arrière. Encore mieux si électrique et desservi par un petit scooter.

Quiconque a déjà travaillé avec une débroussailleuse sait qu’il ne s’agit pas de caprices de consommation, mais de caractéristiques essentielles si l’on veut bien travailler, même dans des situations difficiles, sans ajouter d’efforts inutiles.

2. Puissance du moteur

Une partie de la puissance du moteur est absorbée par les transmissions. Dans le cas d’une débroussailleuse à dos, le tuyau sert également à absorber l’énergie. Pour cette raison, si vous souhaitez obtenir les mêmes performances qu’une débroussailleuse normale, vous devez choisir une machine avec un moteur plus puissant. En effet, descendre en dessous de 40 cc n’est jamais pratique et souvent il existe des machines qui sont équipées de moteurs 50 ou 60 cc. Cela aussi est en effet une nécessité.

Acheter une machine plus puissante n’est donc pas un luxe inutile, mais un choix réfléchi qui vise à ramener à la maison une débroussailleuse à dos capable de bien faire son travail.

3. Résistance et matériaux

La débroussailleuse à dos fait un excellent travail qui, fait à la main, vous coûterait beaucoup d’efforts et de temps supplémentaires, sans que vous obteniez les mêmes résultats. C’est un travail très stressant de tonte, de coupe et de déchiquetage, qui implique principalement les articulations et la transmission de la machine. Ce sont les points les plus délicats et s’ils ne sont pas robustes ils risquent de se casser et de s’user très facilement.

Une machine robuste vous coûtera encore plus cher, mais vous économiserez beaucoup sur les réparations. Cela ne vous dispense pas d’un entretien constant ou le frottement les cassera de toute façon. Faites donc attention avant tout à la bonne qualité du pignon conique, de la transmission, de la bielle et du flexible. Un œil qu’il faut être particulièrement attentif aussi car, comme déjà mentionné ailleurs, le rapport entre la puissance du moteur et la qualité de la transmission est déséquilibré en faveur des premiers, justement pour alléger le poids sur le bras.

4. Entretien et réparations

Toute débroussailleuse nécessite une assistance soigneuse et continue. Ce sont de petits bijoux techniques qui doivent cependant être traités avec beaucoup de soin. Si vous ne le faites pas, ils cassent, ne fonctionnent pas correctement, démarrent difficilement et, pire encore, peuvent compromettre votre sécurité. Maintenant, ce n’est certainement pas le lieu pour expliquer, étape par étape, comment maintenir votre débroussailleuse à dos en bon état. Mais il ne fait aucun doute qu’au-delà de vos attentions, même en raison d’un travail très exigeant et stressant sur les transmissions et les articulations, ces machines cassent parfois, de la corde de démarrage à la tête rotative.

Le cordon est susceptible qu’avec un peu de patience je puisse le remplacer par un accessoire de fortune, le biseau couple certainement pas. Vous avez besoin de la pièce d’origine. Peu importe si votre fournisseur de confiance doit le commander à la maison. Ce qui compte, c’est que le fabricant soit en mesure de le fournir rapidement. Donc, si vous ne voulez pas attendre des semaines ou, pire, risquer de devoir mettre l’outil au rebut, choisissez toujours des débroussailleuses à dos fabriquées par une entreprise sérieuse et fiable. Encore mieux si cette entreprise dispose d’un centre de service dans la ville où vous résidez.

Avantages et inconvénients de la débroussailleuse à dos

La présence du harnais sac à dos peut être d’une grande commodité, mais dans certains cas cela peut s’avérer être un inconvénient. Pour cette raison, si vous décidez d’acheter une débroussailleuse à dos, il est bon que vous soyez très clair sur l’utilisation que vous pouvez en faire et ses limites sur le terrain. Voyons donc les avantages et les inconvénients de cette machine agricole.

A découvrir également :   Comment choisir son coupe-bordures à batterie

1. Avantages

L’un des avantages de l’utilisation d’une débroussailleuse à dos est que le poids du moteur ne repose que sur vos hanches et vos épaules. En fait, l’ensemble du moteur est harnaché à l’intérieur d’un cadre souple, semblable à un sac à dos. C’est un sac, avec des bretelles rembourrées et un dossier, qui contient la partie la plus lourde de l’équipement. De ce harnais part une gaine souple, à l’intérieur de laquelle se trouve une tresse en acier très solide.

Une tresse qui, d’un côté, est reliée à l’arbre moteur via la cloche d’embrayage, tandis que de l’autre côté, elle s’engage avec l’extrémité de l’arbre d’entraînement à l’intérieur de la tige. Et voici la deuxième bonne chose. Le fait d’avoir le moteur sur vos épaules vous permet de travailler d’une seule main, ce qui est souvent plus que suffisant pour soutenir la tige de travail. Une tige beaucoup plus légère que la débroussailleuse classique, où le poids de la tige s’ajoute à celui du moteur.

Ainsi, avec une débroussailleuse à dos, vous pouvez travailler en utilisant uniquement votre main droite, alors que pour tenir une débroussailleuse classique, vous devez nécessairement utiliser les deux mains. Ensuite, mais pour cela il faut être assez prévoyant pour choisir le système complet, vous avez tous les boutons de commande de la machine à portée de main, y compris l’allumage. En effet, comme vous pouvez gérer le poids plus facilement, vous pouvez également choisir une machine plus équipée et, par conséquent, dotée d’un moteur de démarrage.

Appuyez sur un bouton et le moteur démarre. Appuyez sur l’autre et la voiture s’arrête. Toutefois, si vous préférez voyager plus léger et économiser de l’argent, il existe des équipements dotés d’un démarreur à rappel, qui fonctionne sans vous décharger du moteur. Une solution un peu plus incommode, mais tout aussi efficace. En même temps, vous avez très peu de poids sur le bras, aussi parce que dans ces débroussailleuses à dos, l’arbre et l’engrenage conique sont ceux des modèles moins puissants et donc plus légers.

Il s’agit d’un choix visant à réduire la fatigue car, s’il est vrai que le moteur est sur les épaules, l’arbre n’est soutenu par aucune ceinture ou harnais, mais uniquement par la force du bras. D’autre part, bien qu’elle soit similaire à celle qui équipe les modèles moins puissants, il existe aussi sa version sectionnelle, qui vous permet de faire de votre débroussailleuse à dos une machine multifonction, ainsi qu’un outil plus facile à transporter dans la voiture.

Et c’est tout aussi bien que vous gagniez en liberté de mouvement avec ce modèle particulier, car cela vous aide certainement dans les situations moins confortables. Des situations telles que devoir travailler sur des pentes, ou devoir nettoyer les berges, des fossés et des ruisseaux, des plantes qui poussent de manière particulièrement luxuriante près des cours d’eau. Il en va de même, bien sûr, si vous devez travailler sur un jardin en terrasse ou des murs verts.

2. Inconvénients

Ne pensez pas que le travail avec une débroussailleuse à dos n’a pas ses inconvénients. Tout d’abord, n’oubliez pas que le poids de la perche, sans le soutien du harnais, repose sur le bras. Un poids réduit, c’est vrai, mais qui se fait quand même sentir à long terme. C’est pourquoi il n’est jamais bon de choisir une perche sans poignée de soutien, qui vous permet de travailler tout en utilisant votre autre bras. Et puis, tenir l’arbre d’une débroussailleuse à dos implique non seulement de supporter son poids, mais aussi de contrer constamment sa tendance à se redresser.

Un inconvénient causé par la force centrifuge, qui est générée par la rotation tourbillonnante du câble d’acier qui s’y trouve. Cette tendance, d’ailleurs, atteint sa force maximale lors de l’accélération et augmente en fonction de sa vitesse. Mais le câble d’acier n’implique pas seulement cela. En effet, vous devrez effectuer un entretien constant et fréquent pour éviter que la surchauffe et la friction ne réduisent sa durée de vie et son efficacité.

Cela signifie que la graisse de transmission ne doit jamais manquer à l’intérieur de sa gaine. Ainsi, si vous devez travailler sur un terrain plat, sur des extensions moyennes à grandes et sur des pentes douces, l’acquisition d’une débroussailleuse à dos n’est probablement pas le meilleur choix. Il vaut mieux prendre une débroussailleuse traditionnelle de puissance moyenne, même une 50 centimètres cubes, et la tenir avec un harnais professionnel, rembourré, à 4 ou 5 points. La perche de débroussailleuse à dos, en effet, pourrait être assez fatigante en raison de sa tendance à se redresser.

En effet, si le travail que vous devez effectuer se situe au milieu des ronces, des buissons et des pailles, les différents rebonds de la perche et les reculs de la tresse d’acier ne vous aideront certainement pas. Sans parler des contraintes exercées sur l’engrenage conique à vitesse et lors de l’impact avec les arbustes. Mais si, après avoir pesé les points positifs et négatifs, vous avez décidé que l’achat d’une débroussailleuse à dos est ce qu’il vous faut, il est important que vous envisagiez de choisir un modèle qui réponde pleinement à vos attentes, en gardant à l’esprit que certaines choses ne peuvent pas être manquées.

Intérêts des débroussailleuses à dos

Il en existe de petites, légères et peu puissantes, qui conviennent bien pour un jardin de basse-cour ou un jardin avec des haies, des fleurs et des arbres. D’autres, cependant, équipés d’un moteur de moyenne cylindrée, sont également capables de lutter contre les mauvaises herbes et les mauvaises herbes. Mais ce n’est pas seulement le moteur qui fait la différence entre les différents modèles de débroussailleuse du marché, mais aussi le harnais.

Les débroussailleuses, en effet, surtout les modèles les plus puissants, vous obligent à faire un travail pénible, à la fois pour supporter le poids et l’effort nécessaire pour attaquer les mauvaises herbes et les pailles. Pour cette raison, la poignée et les harnais changent d’un modèle à l’autre. Et la structure peut également subir des modifications, comme cela se produit, par exemple, dans la débroussailleuse à dos.

Ceux qui tournent leur attention vers cet outil dans la plupart des cas connaissent déjà et savent comment cela fonctionne, une débroussailleuse avec un arbre motorisé. Cependant, si vous êtes à la première approche, vous devez au moins savoir qu’une débroussailleuse est composée de trois éléments fondamentaux. Le premier est le moteur, à deux temps ou électrique, qui fait tourner le système de coupe. La seconde est la tige, qui relie le moteur et la tête de coupe, ou engrenage conique, et contient la transmission. Le troisième est, en fait, le système de coupe, avec le rotor qui remplace la broche des machines à lame normales et qui fait tourner le bord ou la lame de la débroussailleuse.

Dans le cas d’une débroussailleuse à dos, il y a une pièce supplémentaire entre le moteur et la transmission contenue dans l’arbre. C’est un flexible, qui transfère la puissance du moteur à la transmission, et qui permet la séparation physique du moteur de la bielle. La tige, en effet, reste dans la main de l’opérateur, afin de lui permettre de poursuivre le travail de tonte. Le moteur, quant à lui, repose sur ses épaules grâce à un harnais sac à dos, qui allège son poids et donne plus de liberté à la main qui le soutient généralement.

Découvrez nos autres tests & comparatifs...
Comment choisir sa brosse de débroussailleuse
Meilleures brosses de débroussailleuse

Vous recherchez la meilleure brosse de débroussailleuse ? Lisez mes critiques, mes avis et un guide de sélection complet. Sous-estimée Lire plus

Comparatif tondeuses hélicoïdales manuelles
tondeuses hélicoïdales manuelles

La tondeuse à gazon manuelle est un petit bijou de jardinage, avec de nombreux avantages que j'aimerais anticiper. Pendant ce Lire plus

Meilleurs rouleaux à gazon en 2023
rouleaux à gazon

Le rouleau compacteur agricole est un outil souvent utilisé pour le compactage du sol, après avoir effectué le semis ou Lire plus

Comment choisir un scarificateur manuel ?
scarificateurs manuels

Un ripper ou râteau manuel présente plusieurs avantages. D'une part, il a un faible coût par rapport aux autres outils Lire plus

profil

Depuis mon plus jeune âge j'ai eu la chance de grandir dans un environnement naturelle, riche en arbres et fleurs. Je suis depuis passionné par le jardinage. J'ai créé ce site pour vous partager mes coups de coeur et mes conseils pour choisir l'outil idéal selon votre besoin et votre budget.

Guide comparatif des outils de Jardinage | Au Petit Jardin

La Crème de la Crème des Outils de Jardinage au Meilleur Prix

X